Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Sommaire

Usages de l’eau Pêche et aquaculture

Vers une meilleure gestion de l’eau pour la conchyliculture, l’aquaculture et la pêche professionnelle
Enjeux pour ce secteur

La pêche est l’un des secteurs économiques de Poitou-Charentes les plus étroitement dépendants de l’environnement. La notoriété traditionnelle des huîtres et moules de bouchot charentais constitue un pôle d’attraction notable du point de vue touristique, dont l’avenir suppose la qualité de ses eaux, le maintien des réserves halieutiques et le maintien de la biodiversité.

En raison de l’importance de l’aquaculture marine, la qualité du milieu marin est primordiale pour la région Poitou-Charentes, même si par ailleurs, la croissance et la pathologie des mollusques sont surveillées dans les bassins ostréicoles afin d’éviter une épidémie virale.

Solutions existantes …
… pour éviter la contamination

L’origine de certaines contaminations n’étant pas tout à fait établie, une coordination des réseaux de mesures en eau douce et saumâtre est nécessaire. La réglementation en 1982 puis 1992, sur l’utilisation des peintures antisalissures à base d’organostanniques pour la protection des coques de bateaux, a permis d’améliorer la qualité de l’eau.

D’une manière générale il est important d’envisager des solutions amont sur le continent pour une eau saine et de qualité sur le littoral, par exemple mettre en place des mesures spécifiques s’appliquant à l’agriculture sur les bassins versants concernés (par exemple épandage de fumure organique devant garantir sécurité, protection du littoral).

… et pour contrôler la surexploitation

La Communauté Européenne a mis en place en 1983 des quotas de pêche, ainsi qu’une politique commune de la pêche maritime (qui s’est traduite notamment en 1994 par la création de l’IFOP –Institut Financier d’Orientation pour la Pêche-, destiné à l’adaptation des flotilles aux contraintes spécifiques du secteur). Des TAC (Totaux Admissibles de Captures) sont fixés chaque année par le Conseil des Ministres de la Communauté pour les espèces dont les stocks risquent d’être surexploités.

Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé