Eau en Poitou-Charentes : RPDE

     
Sommaire

Usages de l’eau Usage industriel

Présentation de l’activité industrielle en Poitou-Charentes
Types d’activité

Le développement de l’industrie dans l’espace atlantique, qui s’inscrit dans de profonds mouvements de redéploiement des activités économiques au sein de l’espace national, est un phénomène remarquable. En trois ou quatre décennies, la reconversion d’une économie traditionnelle et primaire en activité industrielle puis tertiaire s’est effectuée, tout en conservant un rôle dans la création d’activités nouvelles, génératrices de valeur ajoutée et de revenu.

L’industrie picto-charentaise est caractérisée par :

  •  la diversité de ses secteurs industriels :
      • industries des biens intermédiaires (industries du bois et du papier, métallurgie et transformation des métaux, chimie, caoutchouc et plastiques) et des biens de consommation (habillement et cuir, industries des équipements du foyer, édition, imprimerie et reproduction),
      • industries des biens d’équipement (industries des équipements mécaniques, industries des équipements électriques et électroniques, construction navale, aéronautique et ferroviaire, industrie automobile).
  •  l’importance des industries agro-alimentaires,
  •  la multitude de petites et moyennes entreprises.

    Poids du secteur industriel au niveau de l’emploi

    Le taux d’emploi salarié de l’industrie en région Poitou-Charentes est de 17,6% en 2006 (contre 16,7% en métropole) : la Charente est le département le plus industriel (24,1% de l’emploi total) et la Charente-Maritime, le moins industriel (12,5% des emplois). En 2005, La part de l’emploi dans l’industrie dans chaque département oscille entre 22,7% pour la Charente-Maritime et 27,8% pour la Charente (source : INSEE [1]).

    Entre 1995 et 2005 l’emploi industriel a diminué de -2,6 % (-9,1 % pour la France métropolitaine). Cependant deux phases très différentes se sont succédées. De 1996 à 2001, l’effectif salarié industriel a progressé dans la région alors qu’il stagnait au niveau métropolitain. Puis, de 2001 à 2005 la baisse de l’effectif en région (-6,7 %) est moins prononcée qu’au niveau national (-8,9 %) (source : INSEE).

    Fin 2005, l’industrie régionale emploie près de 103 000 salariés. Les secteurs les plus présents dans la région sont les industries agricoles et alimentaires (IAA, 18 % des salariés de l’industrie en région), celles des équipements mécaniques (11 %) et les industries du bois et du papier (9%). À eux seuls, ces trois secteurs emploient 38 % de l’emploi salarié industriel régional (source : INSEE).
    Les deux secteurs suivants sont la métallurgie et transformation des métaux (8 %) et l’industrie automobile (7 %). Ces cinq premiers secteurs emploient 52 % des salariés de l’industrie du Poitou-Charentes, qui est donc assez diversifiée.

    Poids du secteur industriel dans l’activité économique

    Si on exclut les Industries Agro-Alimentaires (I.A.A.), six secteurs apparaissent prépondérants : le travail du bois-fabrication de meubles, l’industrie automobile, l’industrie du papier-carton-édition, l’industrie de la mode, la métallurgie-travail des métaux et la fabrication de machines et équipements.

    La part régionale dans les échanges globaux de la France est de 1,2 % en 2006 et reste stable sur les trois dernières années. En 2005, le Produit Intérieur Brut (P.I.B.) du Poitou-Charentes est estimé à 39,6 milliards d’euros ce qui place la région au 15ème rang entre la Bourgogne et la Picardie. Le Poitou-Charentes participe à hauteur de 2,3 % au P.I.B. de la France métropolitaine, alors qu’il regroupe 2,8 % de sa population (source : INSEE).

    La région Poitou-Charentes occupe le 20ème rang des régions françaises pour les exportations et le 19ème pour les importations.
    En 2006, les échanges de la région continuent de progresser (+7,3 %) mais à un rythme inférieur à celui de 2005 (+13 %) et en retrait de la moyenne nationale (+9,3 %). Les exportations (5,1 milliards d’euros) augmentent moins vite (+6 %) que les importations (4,6 milliards d’euros, +8,7 %), ce qui se traduit par un excédent commercial de 500 millions d’euros, en repli de 100 millions d’euros, et confirme la tendance à la baisse déjà enregistrée en 2005. Cependant, 2006 constitue la meilleure année à l’exportation de la dernière décennie du commerce extérieur du Poitou-Charentes. (source : INSEE)

    Le poids de l’industrie dans l’économie régionale se situe dans la moyenne nationale. Pour l’année 2005, 15 % de la valeur ajoutée régionale provient de l’industrie en Poitou-Charentes comme en France métropolitaine.

    [1INSEE = Institut national de la statistique et des études économiques

  • Mentions légales | Aide à la navigation | Conditions d’utilisation | Politique d’accessibilité | Crédits | Plan du site | Cadenas fermé